Acteurs Voix: Nouveaux Contrats Protégés

Contrats d’animation TV de SAG-AFTRA : des protections pour les acteurs de doublage face à l’IA

La Screen Actors Guild – American Federation of Television and Radio Artists (SAG-AFTRA), l’organisation syndicale majeure des acteurs de films, de radio et de télévision aux États-Unis, a ratifié de nouveaux contrats pour les acteurs de doublage en animation télévisée, avec plus de 95% des membres votant en faveur des termes. Les nouveaux contrats, d’une durée de trois ans, introduisent de nouvelles protections concernant l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA). Ils stipulent que les producteurs doivent obtenir le consentement d’un acteur avant d’utiliser son nom comme une incitation à créer une voix générée par l’IA. Ces contrats spécifient que le terme « acteur de doublage » ne comprend que les humains et définissent les droits des acteurs de doublage concernant l’utilisation de leurs répliques numériques par les studios.

Des protections contre l’abus de l’intelligence artificielle

Les producteurs sont tenus d’informer et de négocier avec le syndicat chaque fois qu’ils utilisent des voix générées par l’IA au lieu d’acteurs de doublage. C’est la première fois qu’un contrat de voix off d’animation SAG-AFTRA intègre des protections contre l’abus de l’intelligence artificielle. Il s’agit d’une avancée significative pour les acteurs de doublage, qui peuvent désormais être assurés que leurs voix et leurs identités ne seront pas exploitées sans leur consentement.

READ  Sony suspend la production du PlayStation VR2

Augmentation des salaires et autres termes importants

Les contrats comprennent également des augmentations de salaire, commençant par une hausse de 7% rétroactive au 1er juillet 2023, suivie d’une augmentation de 4% cette année et de 3,5% l’année suivante. SAG-AFTRA avait précédemment conclu un accord avec la société de génération de voix par IA, Replica Studios, permettant aux acteurs de doublage de licencier leurs répliques de voix numériques pour les jeux vidéo.

Les protections de l’IA étaient également un élément clé de l’accord mettant fin à la grève entre SAG-AFTRA et les studios hollywoodiens, conclu fin de l’année dernière. Les accords seront en vigueur jusqu’au 30 juin 2026 et incluent de nouvelles conditions importantes dans des domaines tels que les résidus étrangers, les productions SVOD à gros budget et les paiements tardifs.

Un pas en avant significatif pour les acteurs de doublage

Le directeur exécutif et principal négociateur de SAG-AFTRA, Duncan Crabtree-Ireland, a déclaré que l’accord représente un pas en avant significatif dans l’expansion des protections de l’IA pour les acteurs de doublage. Cet accord est une preuve de plus que les syndicats jouent un rôle crucial dans la protection des droits des travailleurs à l’ère de l’intelligence artificielle et de la numérisation. Il s’agit d’une victoire non seulement pour les acteurs de doublage, mais aussi pour tous les travailleurs de l’industrie du divertissement qui pourraient être touchés par l’essor de la technologie de l’IA.

Camille
Camille

Moi c'est Camille, votre blogueuse tech préférée ! Je partage ma passion pour les gadgets révolutionnaires, les applications innovantes et les tendances numériques qui bouleversent notre quotidien.

Que vous soyez un techophile chevronné ou un novice curieux, mon blog est votre havre de paix digital.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *