Physical Address

304 North Cardinal St.
Dorchester Center, MA 02124

ASML, la société technologique la plus précieuse d’Europe, fait face à une baisse significative de ses ventes et profits

Une chute des ventes marquée par un contexte de tensions géopolitiques

La jeune société technologique néerlandaise ASML, désormais le fleuron de l’industrie européenne, subit aujourd’hui le contre coup de un ralentissement de l’industrie des semi-conducteurs couplé à des tensions internationales. En effet, la société a fait état d’une chute considérable de ses ventes et profits, la plaçant dans une situation sensible. Malgré ce contexte concurrentiel complexe, l’Empire du Milieu demeure le principal marché de l’ASML, concentrant près de 49% des ventes de la société au premier trimestre 2024.

Une restriction à l’export et la guerre des puces influencent les résultats d’ASML

Le bénéfice net de l’ASML a dégringolé de 37% au cours du premier trimestre 2024 par rapport au trimestre précédent. Une situation principalement causée par les restrictions à l’exportation et la fameuse « guerre des puces » qui sévit entre les Etats-Unis et la Chine. En effet, l’ASML a l’interdiction de vendre certaines machines de lithographie à ultraviolets profonds (DUV) à la Chine, ce qui a impacté environ 15% de ses ventes dans le pays.

Perspectives encourageantes pour la deuxième moitié de l’année malgré un contexte incertain

Cependant, Peter Wennink, le Président et PDG de la société, reste positif. Selon lui, une reprise plus soutenue est à espérer pour la seconde moitié de l’année, en phase avec la récupération de l’industrie. Bien que cette dernière ait souffert de l’instabilité du marché et des incertitudes géopolitiques, l’entreprise néerlandaise prévoit des ventes nettes mondiales se situant entre 5,7 et 6,2 milliards d’euros pour le deuxième trimestre, en baisse par rapport aux 6,9 milliards d’euros de la même période l’année précédente.

READ  La révolution de l'économie collaborative: la veine d'or d'Uber avec son lot de controverses

L’ASML voit donc 2024 comme une année de transition, marquée par des défis de marché et des incertitudes géopolitiques. Cependant, la reprise globale de l’industrie des semi-conducteurs devrait impacter positivement la performance de l’ASML dans les prochains mois.
Au-delà des difficultés actuelles, la société reste convaincue que la reprise continue de l’industrie conduira à une croissance et une demande accrues pour ses machines de fabrication de puces. Un optimisme prudent qui s’inscrit dans un contexte de reprise économique mondiale. Au final, ASML voit l’avenir avec réalisme, mais conserve une forte conviction dans son potentiel de croissance à moyen et long terme.

Camille
Camille

Moi c'est Camille, votre blogueuse tech préférée ! Je partage ma passion pour les gadgets révolutionnaires, les applications innovantes et les tendances numériques qui bouleversent notre quotidien.

Que vous soyez un techophile chevronné ou un novice curieux, mon blog est votre havre de paix digital.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *