Starbucks met fin à son programme de récompenses en NFT, Odyssey, malgré les ambitions crypto de son CEO

La fin de Starbucks Odyssey, le programme de récompenses en NFT

Starbucks, la multinationale américaine de vente de café, annonce la fin de son programme de récompenses en NFT (Non Fungible Tokens), nommé Starbucks Odyssey. Lancé à la fin de l’année 2022, ce programme était une version bêta fermée, uniquement accessible sur invitation. Cette décision est une surprise pour beaucoup, d’autant plus que l’entreprise avait manifesté un intérêt certain pour la technologie blockchain et les crypto-monnaies au cours de l’année précédente.

Selon la FAQ du site web de Starbucks Odyssey, le programme prendra officiellement fin le 31 mars. Les utilisateurs de cette version bêta ont jusqu’au 25 mars pour terminer toutes les « Journeys » restantes. Ces activités permettaient aux membres de gagner des NFT et des points de récompense. Le canal Discord du projet, un élément clé de toute communauté Web3, sera fermé le 19 mars.

Les ambitions crypto de Starbucks et les réactions du marché

Au début de 2022, le PDG de Starbucks, Howard Schultz, avait partagé les ambitions de l’entreprise en lien avec les crypto-monnaies, déclarant : « Nous allons être dans le business des NFT ». Cependant, malgré une légère résurgence des crypto-monnaies, avec la valeur du Bitcoin atteignant un nouveau record, la méfiance des investisseurs de détail persiste après le crash des crypto-monnaies en 2022.

Les NFT, ou jetons non fongibles, n’ont pas montré de signes d’un potentiel retour à la mode de la même manière que certains jetons crypto. Pourtant, la décision de Starbucks de mettre fin au programme Odyssey a surpris ceux qui le voyaient comme une avancée majeure pour l’espace NFT.

READ  Canoo, start-up électrique met en lumière une disparité significative entre les dépenses et les recettes

Les conséquences de la fin du programme et les perspectives futures

Steve Kaczynski, le responsable de la communauté Starbucks Odyssey, qui s’attendait à une expansion de la construction de marque NFT, a partagé qu’il avait perdu son emploi suite à la fin du programme. C’est un coup dur pour le champion de la blockchain, qui voit s’envoler ses espoirs de démocratisation des NFT au sein de l’un des plus grands acteurs de la restauration rapide.

Malgré tout, Starbucks a déclaré que les utilisateurs pourront continuer à détenir, échanger, acheter ou vendre les NFT basés sur la blockchain Polygon distribués dans le cadre du programme sur le marché NFT de Nifty Gateway. Cette décision pourrait être interprétée comme une volonté de l’entreprise de ne pas fermer définitivement la porte à la technologie blockchain, malgré l’échec de ce programme.

Il reste à voir si d’autres grandes entreprises suivront l’exemple de Starbucks en intégrant les NFT dans leurs programmes de fidélité ou si cette technologie restera réservée à des niches spécifiques. La fin de Starbucks Odyssey pourrait être un signal pour les autres entreprises que l’adoption de la blockchain et des NFT ne se fait pas sans risques et nécessite une stratégie bien réfléchie.

Camille
Camille

Moi c'est Camille, votre blogueuse tech préférée ! Je partage ma passion pour les gadgets révolutionnaires, les applications innovantes et les tendances numériques qui bouleversent notre quotidien.

Que vous soyez un techophile chevronné ou un novice curieux, mon blog est votre havre de paix digital.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *