Physical Address

304 North Cardinal St.
Dorchester Center, MA 02124

Microsoft incite les utilisateurs de Chrome à passer à Bing avec des pop-ups et offre un chat gratuit avec GPT-4

Microsoft fait la promotion de Bing via des pop-ups sur Chrome

Microsoft a pris l’initiative de promouvoir son moteur de recherche Bing par le biais d’annonces pop-up sur Chrome pour les utilisateurs de Windows 10 et 11. Cette manœuvre audacieuse de la part du géant de la technologie est vue comme une tentative d’encourager les utilisateurs de Chrome à passer de la recherche Google à Bing. L’offre alléchante proposée est un chat gratuit avec GPT-4, la dernière version de l’outil de génération de texte de pointe de OpenAI, sur Chrome.

Si les utilisateurs acceptent l’annonce, l’extension Bing Search pour Chrome est installée et Bing devient le moteur de recherche par défaut. Un autre pop-up apparaît ensuite pour demander aux utilisateurs de confirmer le changement de moteur de recherche par défaut. Cette stratégie de Microsoft est claire : rendre Bing plus attractif pour les utilisateurs en intégrant des fonctionnalités supplémentaires et en le rendant plus facile d’accès.

Une guerre de pop-ups entre Microsoft et Google

Cependant, si les utilisateurs tentent de revenir à Google, une autre notification Windows les met en garde contre cette action, affirmant qu’ils perdront l’accès à l’IA de Bing avec GPT-4 et DALL-E 3, un autre outil de génération d’images de OpenAI. Cette situation est perçue comme une guerre de pop-ups entre Microsoft et Google, chaque entreprise essayant de faire en sorte que les utilisateurs restent fidèles à leur moteur de recherche.

READ  L'Europe dans la course à l'énergie solaire spatiale : enjeux et perspectives

Contrairement aux annonces classiques que l’on peut facilement ignorer ou fermer, il n’y a pas de moyen facile d’empêcher l’annonce de Bing d’apparaître. La seule solution pour l’utilisateur serait de ne pas interagir avec l’annonce, ce qui pourrait être difficile compte tenu des avantages offerts.

Microsoft défend son approche

Face à la controverse, Microsoft a confirmé l’authenticité du pop-up, le présentant comme une opportunité pour les utilisateurs. L’entreprise a souligné que les utilisateurs qui définissent Bing comme leur moteur de recherche par défaut et se connectent avec leur compte Microsoft bénéficient de plus de tours de chat dans Copilot, une fonctionnalité qui aide à la programmation, et peuvent conserver un historique de chat.

L’annonce de Bing proviendrait d’une mise à jour côté serveur et serait liée à BCILauncher.EXE ou BingChatInstaller.EXE, deux processus ajoutés à certains systèmes Windows le 13 mars. Microsoft semble donc déterminé à faire de Bing une alternative viable à Google, quitte à utiliser des méthodes un peu agressives.

En somme, cette guerre des pop-ups entre Microsoft et Google illustre bien la concurrence féroce qui règne dans le domaine des moteurs de recherche. Avec des offres toujours plus innovantes et séduisantes, les deux géants de la technologie cherchent à s’imposer comme le choix privilégié des utilisateurs. Reste à voir comment les utilisateurs réagiront face à ces nouvelles tactiques de promotion.

Camille
Camille

Moi c'est Camille, votre blogueuse tech préférée ! Je partage ma passion pour les gadgets révolutionnaires, les applications innovantes et les tendances numériques qui bouleversent notre quotidien.

Que vous soyez un techophile chevronné ou un novice curieux, mon blog est votre havre de paix digital.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *