Intel : État des lieux de la situation financière et perspectives d’amélioration

Intel, un géant des semi-conducteurs en difficulté

Intel, l’un des leaders mondiaux de la fabrication de puces informatiques, a connu une année 2023 financièrement difficile pour sa division de fabrication de puces. En effet, celle-ci a accusé une perte opérationnelle significative de 7 milliards de dollars, une augmentation par rapport à la perte de 5,2 milliards de dollars subie l’année précédente.
De plus, le chiffre d’affaires généré par l’activité de fabrication de puces d’Intel a connu une baisse notable de 31% en 2023 par rapport à l’année précédente, pour s’établir à 18,9 milliards de dollars.

Les erreurs du passé pèsent sur les résultats actuels

Pat Gelsinger, PDG d’Intel, a attribué ces pertes à des erreurs passées qui ont rattrapé l’activité de fonderie de l’entreprise, l’obligeant à externaliser une part importante de la production de tranches de silicium à des concurrents tels que TSMC. Selon lui, ces erreurs ont notamment conduit à des problèmes de rentabilité qui ont forcé Intel à revoir sa stratégie de production. C’est dans ce contexte que la décision d’investir dans des machines d’extrême ultraviolet (EUV) de la société ASML a été prise.

Les perspectives d’amélioration : investissement et diversification

L’investissement dans la technologie d’ASML vise à améliorer le rapport coût-efficacité et aider Intel à atteindre l’équilibre financier à partir de 2027. Cette technologie est en effet censée faciliter le passage à la production de masse de puces informatiques pour les fonderies de semi-conducteurs comme Intel.
Pour atteindre cet équilibre financier, Intel prévoit également d’investir environ 100 milliards de dollars dans la création et l’expansion de fonderies de puces dans quatre États, un projet soutenu par un financement pouvant aller jusqu’à 8,5 milliards de dollars du gouvernement américain par l’intermédiaire de la loi CHIPS.
Cependant, pour atteindre l’équilibre, Intel doit attirer plus d’entreprises à utiliser ses services de fabrication de puces, avec Microsoft qui est un client récent de la fonderie.

READ  Skyports, le fabricant britannique de drones, récolte 110 millions de dollars en vue du lancement des taxis aériens en 2026

Ainsi, le succès de la stratégie d’Intel pour atteindre l’équilibre financier dans les prochaines années dépend de sa capacité à convaincre d’autres entreprises de devenir clientes de ses services de fabrication de puces. Si ces efforts portent leurs fruits, Intel pourra espérer renouer avec la rentabilité et renforcer sa position sur le marché mondial des semi-conducteurs. Le chemin est encore long, mais la volonté de rebondir est clairement présente.

Camille
Camille

Moi c'est Camille, votre blogueuse tech préférée ! Je partage ma passion pour les gadgets révolutionnaires, les applications innovantes et les tendances numériques qui bouleversent notre quotidien.

Que vous soyez un techophile chevronné ou un novice curieux, mon blog est votre havre de paix digital.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *