green and black metal crane on brown field during daytime

Menace d’une « Apocalypse de l’emploi » au Royaume-Uni en raison de l’IA

Des millions de métiers menacés par la montée de l'IA L'Institut de recherche des politiques publi

Des millions de métiers menacés par la montée de l’IA

L’Institut de recherche des politiques publiques (IPPR) a émis une alerte quant à une possible ‘apocalypse de l’emploi’ au Royaume-Uni en raison des progrès de l’intelligence artificielle (IA). Selon cette institution, plus de huit millions de carrières seraient en péril. Le rapport met en avant deux phases d’adoption de l’IA : la première est déjà en cours et touche 11% des tâches. La seconde vague potentielle pourrait affecter jusqu’à 59% des tâches, incluant des emplois mieux rémunérés et des tâches cognitives non-routinières.

L’impact écrasant de l’IA sur certains emplois spécifiques

L’étude souligne que des emplois tels que les rédacteurs, graphistes, et assistants personnels sont particulièrement exposés à être fortement impactés par l’IA. Cette menace potentielle met en lumière le besoin pour une adoption stratégique des nouvelles technologies pour créer de nouvelles opportunités de travail. Ce rapport évoque également trois scénarios possibles concernant l’impact de la deuxième vague de l’IA, prévoyant une plage de pertes d’emplois variant de 4,4 à 7,9 millions. Cependant d’importants gains de PIB seraient possibles si cette transition est bien menée.

Appel à l’intervention gouvernementale pour une économie centrée sur l’emploi

L’IPPR appelle les autorités gouvernementales à mettre en œuvre une stratégie d’IA « centrée sur l’emploi », avec en corolaires des incitations, des régulations pour la supervision humaine et un support pour les emplois liés à la transition écologique, afin de mitiger le déplacement des emplois et garantir que tous les travailleurs bénéficient des avancées technologiques.

READ  L'IA au premier plan au sommet de Séoul, co-organisé par le Royaume-Uni et la Corée du Sud

L’analyse démontrerait que femmes et jeunes peuvent être touchés de manière disproportionnée par le déplacement d’emplois dû à l’IA, certaines catégories démographiques, en particulier celles en positions d’entrée de gamme, étant les plus exposées. Carsten Jung, de l’IPPR, martèle l’importance d’une transition technologique bien gérée et déclare qu’une apocalypse de l’emploi n’est pas inévitable si les décisions de conception cruciales sont prises rapidement par le gouvernement, les employeurs et les syndicats.

Pour que l’évolution vers l’IA soit bénéfique pour tous, il est impératif que le gouvernement, les employeurs et les travailleurs s’engagent à travailler en coordination et à prendre les mesures nécessaires pour assurer une transition en douceur, qui mette l’accent sur l’importance du travail humain.

Camille
Camille

Moi c'est Camille, votre blogueuse tech préférée ! Je partage ma passion pour les gadgets révolutionnaires, les applications innovantes et les tendances numériques qui bouleversent notre quotidien.

Que vous soyez un techophile chevronné ou un novice curieux, mon blog est votre havre de paix digital.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *